Paranormal vous avez dit paranormal ?

Pourquoi occulter cette partie de la culture traditionnelle depuis le début de toute civilisation : le paranormal ?

Démystifions le paranormal !

Depuis des millénaires, cet axe culturel a été mis au banc de la société, d’une part par les religions monothéistes et d’autres part par le scepticisme issu de la société de consommation actuelle.

La démystification fait rage depuis le début du 20 ème siècle où il est vrai, la grande vague du spiritisme (les fameuses tables qui tournent) a connu un plébiscite de la part des amateurs de mysticisme.

Par la suite, aux environs des années 30 est apparue la grande vague des ovnis, ou plus communément nommés à l’époque par « soucoupes volantes ».

C’est à cette époque également qu’a eu lieu la grande mode de la littérature de sciences fictions, tout se rejoint me direz-vous !

Cependant, pourquoi mettre à mal les manifestations paranormales sous prétexte qu’elle a profité aux créateurs les plus imaginatifs ?

Paranormal et surnaturel, les différences

Le paranormal côtoie très souvent le surnaturel (religieux) mais ces deux domaines s’affrontent également, car l’un prétend à demi mot que dieu n’existe pas, en remettant en cause la paradigme du paradis et de l’enfer car le purgatoire serait le fait d’être bloqué sur terre et pas d’être dans un monde à part où l’on expierait les fautes.

Quant au surnaturel, il prétend bizarrement que les miracles n’existent plus, qu’aujourd’hui dieu se symbolise dans le palpable dans le miracle simple de la vie (piocher son jardin, faire du bien aux autres) et refuse d’admettre l’existence du paranormal… un exemple concret : Dites à un homme de foi que vous entendez dieu vous parler, il vous conduira directement à l’asile psychiatrique.. Paranormal cette situation ne trouvez-vous pas ?

Paranormal press un blog sur les phénomènes à découvrir

Découvrez paranormal.press, le blog du paranormal qui se pose des questions tout en faisant semblant de ne pas le faire. Entre la conscience et la science, il y a quelque chose, et il serait idiot pour ne pas dire plus que de ne pas le concevoir. 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *